L’atelier "Martos project"

La durée de l'atelier sera de six semaines, du 20 août au 30 septembre.

Le programme de l'atelier est structuré comme suit : Conférences, Laboratoires, Traitement des données, Travaux pratiques, Débats et présentations touts centrés sur l'étude de cas de l'atelier. D'autres activités feront partie du programme comme la visite d'autres sites culturel et naturel intéressants dans la Andalusia, comme Sevilla, Granada ou la Sierra de Cazorla.

Toutes les activités décrites ci-dessus seront effectuées en alternance, selon les besoins du sujet traité chaque semaine.

Semaine 1 : Contexte, Concepts, Méthodologie Générale

Semaine d'introduction, comprenant une brève présentation sur l'histoire de la zone et un aperçu des concepts et pratiques générales des projets de restauration.

Semaine 2 : Semaine de Etude et Relevé

Les thèmes fondamentaux de ce deuxième semaine seront le relevé, la présentation des instruments et des méthodes ainsi que la documentation en tant qu'outil de la conservation. Au bout de la semaine le relevé complet des éléments architecturels sera produit pour servir comme base aux travaux des semaines suivantes.

Semaine 3 : Pathologies de la maçonnerie en pierre / Diagnostic

Pendant la première part de la semaine nous travailleront sur la durabilité, ouvrant notre projet de conservation à la communauté locale et travaillant sur les stratégies de diffusion. La deuxième part de la semaine sera consacré au diagnostic, c'est-à-dire, l'analyse des éléments individuels et les pathologies de la maçonnerie en pierre.

Semaine 4-5 : Travaux pratiques

Les troisième et quatrième semaines seront complètement consacrées aux travaux pratiques de conservation. Parallèlement les participants recevront les indications sur la manière appropriée de documenter les travaux de conservation. Au bout de la semaine l'intervention doit être terminée et la documentation relative produite.

Semaine 6 : Planification des activités futures et divulgation

La semaine finale se concentre le projet de régénération. C'est-à-dire, la planification des interventions dans la zone urbaine environnent de la fontaine, tentant la incorporer à la vie urbaine contemporaine encore. Le projet sera exécuté par des apprentis artisans locaux dans un proche avenir.

L'atelier est organisé avec l'autorisation de la Junta de Andalucía, sous le patronage de l'ICCROM et en collaboration avec l'Université de York, l'Université de Jaén, le mairie de Martos, l'IAPH, l'IPCE et ADSUR.